Trucsweb.com

Veille

Veille intégrée : Introduction

RDFFav

Veille intégrée : Introduction - Intelligence économique et concurrentielle

La veille intégrée, communément appelé la veille technologique date d’environ dix ans, les Américains parlent depuis trois ans d’ « intelligence commerciale ». En France on utilise occasionnellement l’expression IEC ou intelligence économique et concurrentielle.monitoring renseignement veille intégrée technologique intelligence commerciale introduction iec économique concurrentielle spéculation estimation marché compétitif suivit besoins cueillette information analyser synthèse stratégie statistiques

La veille intégrée, communément appelé la veille technologique date d’environ dix ans, les Américains parlent depuis trois ans d’ « intelligence commerciale ». En France on utilise occasionnellement l’expression IEC ou intelligence économique et concurrentielle. En fait on voit très bien que ce domaine a été accaparé par l’industrie du commerce depuis 1998 environ. La veille est selon moi beaucoup plus large et peut s’appliquer tant aux entreprises qu’à l’étudiant qui projette sa carrière.

La veille est avant tout un travaille de terrain, à la recherche du gui oublié ou de l’herbe du succès. La veille est une bonne vielle ;-) science de spéculation, mêlé à un genre de philosophe du Web, devin ou voyance mystérieuse. L’art d’estimer ce qu’est le Web d’aujourd’hui et ce que sera le Web du lendemain. Mais c’est aussi la psychanalyse du Web avec l’analyse de l’audience par exemple et de rester en santé par une bonne thérapie de groupe. On peut même aller jusqu’à l’espionnage industriel. C’est donc un ensemble de technique pour bien réagir au marché et surtout le devancer comme rares sont les sites qui peuvent le faire. Très important, la veille oriente la vision d’une entreprise tout en étant son gage de son succès. J’estime pour ma part que la veille combinée au marketing électronique peut facilement aller jusqu’à 75 % des coûts d’un site Internet.

La veille peut-être divisée en deux parties bien distinctes, toutes deux utilisées pour le même résultat d‘être plus efficace, compétitif etc. Le gouvernail d’une entreprise.

- L’estimation des tendances du Web.
- Le suivit des besoins des internautes.

Le processus consiste à faire la cueillette d’information, à l’analyser et en faire une synthèse pour ensuite la diffuser et l’utiliser en ajustant la stratégie électronique et même globale d’une entreprise.

Bon, les spécialiste parle de trois type de veille, c’est très subjectif, je dirais qu’il s’agit de 3 types de spécialiste car tout trois vont et viennent autant dans chaque étape du processus que dans mes deux types de veille.

- En technologie
- En économie
- En stratégie

Encore une fois, l’académie ne fait pas le même constat. Et justement j’aimerai mettre une garde à ce sujet. C’est bien beau les études, les recherches mais s’il y a un domaine qui se pratique sur le terrain c’est bien la veille. Il faut une grande source d’information. Les statistiques par exemples, si elles proviennent de l’extérieur peuvent n’avoir que peut d’impact sur un site spécifique. C’est pourquoi la première règle en veille est de cibler la recherche sur un site ou une entreprise en particulier.

Sous-contracter une entreprise spécialisé est une bonne approche mais jumeler à une bonne formation de base des intervenants d’une entreprise s’avère encore plus judicieux. Il y a deux domaines d’ailleurs qui devront dans un futur proche être maîtrisé à l’interne, la veille et le marketing électronique. Tout le reste, tant au niveau du service d’hébergement que de la conception de site Internet, programmation et infographie et surtout de la sécurité peuvent être facilement externes à une entreprise.

La veille peut à elle seule changer l’orientation d’une entreprise qui devra délaisser des secteurs d’activités tout en innovant sur de nouvelles techniques. Aucun nouveau partenaire ne peut être accepté sans l’autorisation du département de la veille. D’un autre côté, la veille peut stimuler des secteurs comme le secteur financier par exemple. Un bon rapport de veille peut inciter une banque ou des investisseurs à participer à un projet. Ce n’est pas pour rien que les Américains parle de la veille comme s’il parlait de la CIA.

En conclusion, un rapport de veille ne devrait jamais être pessimiste ou alarmant. Il ne peut qu’être la clé du succès. Si ce n’est pas le cas c’est que votre veille n’est pas au point.

En pratique
En attendant la suite de ce dossier fort intéressant, je vais résumer ici quelques techniques de veille.

Le Processus
Avant tout, puisque c’est d’une technique qu’il s’agit, la veille se veut très organisée. Les échéanciers, calendrier, bilan etc, jalonnent tout le processus qui sera constamment en symbiose avec les secteurs de création, de marketing et décisionnel d’une entreprise. Les communications détaillées doivent être classées et récupérables à tout moment. En effet, la kyrielle d’informations est la matière première, tant au niveau de la cueillette que des communications internes d’une entreprise.

Les outils peuvent être informatisé mais il ne faut pas négliger pour autant les outils conventionnels tel le téléphone, la poste, les médias etc.

Bien sûr il faut une expertise dans chaque domaine. Il faut un spécialiste financier pour l’analyse des données financières mais aussi pour la cueillette. Par exemple, notre spécialiste devra passer une bonne heure par jour dans le département d’informatique pour indiquer aux programmeurs le type de donnée qu’il désire.

La cueillette
La cueillette est ce qu’il y a de plus important. Et spécialement dans le temps! Si vous n’êtes pas encore prêt à analyser ou à prendre en compte des rapports de veille, vous devez impérativement commencer à cueillir de l’information. Je vous donne un exemple : Bien peu de techniques existent à ce jour pour analyser des données provenant d’Internet. Et ce en raison du manque de moyens que le marché conventionnel disposait pour s’adapter, en vitesse et en personnalisation. Le Web a révolutionné les relations avec les clients et sur la vitesse d’adaptation. Mais peut importe, des données sont accumulé depuis des milliers d’années sans pour autant être inutilisables puisqu’un jour un système permettra de les analyser. En contreparties, les systèmes deviennent désuets en raison du développement phénoménale des techniques d’analyse. C’est donc dire que Amazone, par exemple, stocke des données depuis 1995 sans pourvoir la manipuler efficacement, mais le jour où celle-ci aura les outils nécessaires, eh bien son avance sera monstrueuse.

Une cueillette est bien sûr basée sur les statistiques, statistiques, qu’il faut bien dire, sont très nombreuses sur le Web et surtout très fiable en raison du grand nombre de répondants. Très vaste, les domaines de cueillettes peuvent être non seulement économiques comme les alliances, marchés, les concurrents, mais tout autant sur la moralité, les projets de société, les tendances de la mode, voir les couleurs… Couramment nous avons des données sur les habitudes des internautes. On parle de mesure d’audience, d’observation, de sondage ou « pool », vigie, « information clearing house » renseignement sur des entreprises, « monitoring ».

Enfin, ne perdez pas l’opportunité d’interaction avec vos sources d’informations. Un dialogue doit s’imposer, confiance et surtout gains potentiels pour rester en contact. Tant à la source que de votre patron. C’est-à-dire le suivit d’une clientèle cible car la clientèle peut aussi se tromper.

L’analyse
Il faut réagir vite mais il faut aussi prendre le temps. Vous pouvez créer ainsi des similis développement pour sonder vos sources les plus fidèles. Une fois l’étape passée avec succès vos ressources ne seront pas gaspillées pour rien.
Suite à venir.

Django (Oznog) Blais
Dernière mise à jour :

Commentaires

       Visites : 706 - Pages vues : 4883
X

Trucsweb.com Connexion

Connexion

X

Trucsweb.com Mot de passe perdu

Connexion

X

Trucsweb.com Conditions générales

Conditions

Responsabilité

La responsabilité des Trucsweb.com ne pourra être engagée en cas de faits indépendants de sa volonté. Les informations mises à disposition sur ce site le sont uniquement à titre purement informatif et ne sauraient constituer en aucun cas un conseil ou une recommandation de quelque nature que ce soit.

Aucun contrôle n'est exercé sur les références et ressources externes, l'utilisateur reconnaît que les Trucsweb.com n'assume aucune responsabilité relative à la mise à disposition de ces ressources, et ne peut être tenue responsable quant à leur contenu.

Droit applicable et juridiction compétente

Les règles en matière de droit, applicables aux contenus et aux transmissions de données sur et autour du site, sont déterminées par la loi canadienne. En cas de litige, n'ayant pu faire l'objet d'un accord à l'amiable, seuls les tribunaux canadien sont compétents.

X

Trucsweb.com Trucsweb

X

Trucsweb.com Glossaire

X

Trucsweb.com Trucsweb

X

Trucsweb.com Trucsweb

Conditions

Aucun message!

Merci.

X
Aucun message!
X

Trucsweb.com Créer un compte

Créer un compte

.
@