Trucsweb.com

Trucsweb.com
Attention, le site des Trucsweb est à la recherche d'un partenaire pour héberger le site des Trucsweb. Contactez-nous.
Trucsweb 1997-2020 - 23 ans de partage - Payez-moi un café ; -)

Internet

Moteurs de recherches

RDFFav

Petite histoire des moteurs de recherche par la lorgnette d’AltaVista

Épopée tragique d’un pionnier des moteurs de recherche et des traducteurs en ligne.robot, moteur, recherche, histoire, engine, araigné, index, indexation, référencement, répertoire,altavista, spider, scooter, digital western research, olivier andrieu, louis monier, joella paquette, paul flaherty, mike Burrows, palo alto, Babel FishPetite histoire des moteurs de recherche par la lorgnette d’AltaVista

Altavista (1999)

AltaVista 1995 (Source : Marcel Brown)
AltaVista 1995 (Source : Marcel Brown)

Je connaissais très bien AltaVista. Il faut dire que dans les années 90 il y avait une panoplie de moteurs de recherche et de répertoire de site Web. Les excite, le portail Yahoo!, Webcrawler que j’aimais bien, le gros portail de Lycos avec son hébergement gratuit comme GeoCities bourré de publicité qui ont tous hébergé à tour de rôle les Trucsweb.com. Puis Infoseek, Inktomi, Ask et enfin Google qui existait depuis 1997, mais qu’on ne connaissait pas vraiment à l’époque.

Aujourd’hui le moteur de recherche se résume par Google qui trône avec près de 2 milliards de visiteurs uniques par mois*. Mais il n’est pas seul, il y a aussi Bing, Yahoo! et Baidu, un moteur chinois, avec chacun un demi-milliard de visiteurs uniques par mois*. J’ai été étonné de voir que quelques résistants comme Ask et AOL et plus timidement les excite, WebCrawler et bien sûr Yandex. Un nouveau pour ma part WolframAlpha plutôt innovateur. Mais aussi les moteurs pour "protéger" notre vie privée de plus en plus populaire. Comme DuckDuckGo avec 150 millions de visiteurs uniques par mois* ! Personnellement c’est plutôt technique comme recherche, j’utilise Startpage.

* Ces chiffres de 2020 proviennent de plusieurs sites Web, parfois écrits en 2019! Je préfère me fier à Top 10 Search Engines In The World par Alex Chris. Plus près de mon impression et visiblement plus sérieux, notamment le positionnement de Yandex dans le peloton de tête suivit de près par DuckDuckGo.

AltaVista fut mon premier moteur de recherche favori avec plus tard « AllTheWeb » et enfin le répertoire DMOZ (1998) qui a servi de base à Google. Yahoo! était plutôt un répertoire et un peu trop lourds pour moi, comme AOL, beaucoup trop américain. En passant, Yahoo! utilisait dès 1996 des résultats supplémentaires de recherche par l’entremise d’AltaVista! En fait j’ai beaucoup utilisé AltaVista jusqu’à ce qu’arrive le design épuré de « Voila » par France Telecom en 1998 et bien sûr l’extra simple Google.com au début 2000, moins tabloïde et plus rapide et surtout avantagé par son « PageRank ». Coup de maitre à la naissance du Web, mais qui 25 ans plus tard retourne souvent dans ces résultats de vieux textes, populaire certes mais désuets!

D’ailleurs, je n’étais pas tout à fait d’accord avec Olivier Andrieu qui semblait aimer le côté portail d’AltaVista que Compaq avait développé pour compétitionner Yahoo! C’était le gros débat à l’époque et s’en était trop pour moi, moi qui avait justement remarqué l’extrême simplicité du nouveau moteur Google... Il faut dire que je naviguais en très basse vitesse et que je ne connaissais pas ce qu’allait devenir ce sympathique Google que je n’utilise plus depuis des années au demeurant! Noter que je ne critique pas l’excellent travail des développeurs de Google, mais bien l’hégémonie d’un monstre en devenir. Et de toute façon, j’utilise tous les jours son traducteur à défaut d’avoir accès au premier traducteur en ligne, et j’ai nommé Babel Fish par AltaVista justement.

Donc, sortie le 15 décembre 1995 par Digital Equipment Corporation, communément appelé Digital (www.digital.com), je me souviens encore de la page bleue d’origine d’AltaVista (voir la capture d’écran de ThisDayInTechHistory de la première version de 1995. Rappelons que le moteur de recherche, qualifié de « super spider » par le New York Times, est passé de plusieurs centaines de milliers de requêtes en 1995 à plus de 80 millions en 1997, l’année même de l’arrivée des Trucsweb.com. En fait, AltaVista n’était même pas à l’origine destiné à conquérir le monde du Web malgré l’opportunité évidente. Il était plutôt une démonstration des capacités augmentée d’un processeur à 64bit lors de recherche sur une base de données massive!

AltaVista was essentially a test case for one of Digital’s supercomputers, the AlphaServer 8400 TurboLaser. With its 64-bit processor, it could search very large databases very quickly. A search engine was an obvious demonstration of its might.

Source : AltaVista - The Tragic Tale Of The Search Enigine Pioneer par Claire Broadley - digital.com
Plus qu’un répertoire
Traducteur Babel fish de AltaVista
AltaVista versus Google
AltaVista vs Google (Source : Digital.com)

AltaVista était plus qu’un moteur de recherche, pionné et innovateur dans le domaine, c’était avant tout le premier et extraordinaire traducteur en ligne qui pouvait traduire une page Web. C’était aussi un répertoire par catégorie, héritage du répertoire de Tim Berners-Lee dont une archive existe toujours. Le moteur proposait une recherche multilingue avec recherche d’image, de vidéos et surtout avec des opérateurs conditionnels (and or...). Et que dire de Scooter, la première araignée (spider) capable d’indexer des pages de texte intégral ou encore la recherche en utilisant le langage naturel, etc. En 2001, AltaVista France avait un « Espace Shopping » défigurant pour toujours le fameux moteur de recherche.

Je pense sans me tromper que ce fut un des premiers grands succès du web après le HTML de Tim Berners-Lee et les navigateurs Mosaic et surtout Netscape ;-) Le traducteur d’AltaVista, Babel Fish sorti en 1997, était un des plus avancés dans le monde. Disparu en 2008, il a passé de main en main pour visiblement faire disparaitre toute trace du mythique traducteur. Comme le moteur de recherche, d’abord par Compaq en 1998, Lycos en 1999, le traducteur a été racheté par Overture avec AllTheWeb en février 2003 pour ensuite être racheté par Yahoo! en juillet 2003. Même Fast ou encore Microsoft’s Bing Translator sont dans le décor de cette tragédie épique!

Yahoo a fermé AltaVista discrètement en 2013

C’est un employé de digital.com, Richard, qui m’a personnellement contacté pour ajouter un hyperlien vers l’histoire et la fin tragique de ce traducteur : RIP Babel Fish: The Birth And Death Of The Original Online Translator par Brenda Barron. Au lieu d’un bête lien vers Yahoo, pourquoi pas ! Il ne faut pas oublier qu’à l’époque, aucun « maître web » francophone, comme on disait alors, ne pouvait se passer de ce traducteur. Je l’utilisais tous les jours ... C’était le bon temps d’avant Google ;-) Olivier Andrieu brosse d’ailleurs un bon portrait de cette histoire pathétique dans son texte Yahoo!-AltaVista : le rendez-vous manqué ? Je vous invite aussi à lire les deux textes, sur AltaVista et Babel Fish, c’est très intéressant et un tantinet nostalgique ;-)

Références
, Analyste programmeurConception oznogco multimédia (http://oznogco.com), Trucsweb
Dernière mise à jour :

Commentaires

    Ajouter un commentaire
    Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * L'astérisque indique les champs obligatoires.
    Votre évaluation du tutoriel

    9/10 sur 1 revues.
           Visites : 1847 - Pages vues : 1899
    X

    Trucsweb.com Connexion

    Connexion

    X

    Trucsweb.com Mot de passe perdu

    Connexion

    X

    Trucsweb.com Conditions générales

    Conditions

    Responsabilité

    La responsabilité des Trucsweb.com ne pourra être engagée en cas de faits indépendants de sa volonté. Les informations mises à disposition sur ce site le sont uniquement à titre purement informatif et ne sauraient constituer en aucun cas un conseil ou une recommandation de quelque nature que ce soit.

    Aucun contrôle n'est exercé sur les références et ressources externes, l'utilisateur reconnaît que les Trucsweb.com n'assume aucune responsabilité relative à la mise à disposition de ces ressources, et ne peut être tenue responsable quant à leur contenu.

    Droit applicable et juridiction compétente

    Les règles en matière de droit, applicables aux contenus et aux transmissions de données sur et autour du site, sont déterminées par la loi canadienne. En cas de litige, n'ayant pu faire l'objet d'un accord à l'amiable, seuls les tribunaux canadien sont compétents.

    X

    Trucsweb.com Trucsweb

    X

    Trucsweb.com Glossaire

    X

    Trucsweb.com Trucsweb

    X

    Trucsweb.com Trucsweb

    Conditions

    Aucun message!

    Merci.

    X
    Aucun message!
    X

    Trucsweb.com Créer un compte

    Créer un compte

    .
    @