Trucsweb.com

Trucsweb 1997-2017

Le site des Trucsweb a maintenant 20 ans! 20 ans de partage.

jours restants pour la campagne de financement 2017-2037 ;- )
Je vous remercie d’envisager de faire un don afin de perpétuer cette longue tradition francophone qui a maintenant 20 ans.

Merci,
Django Blais, L’Isle-Verte (Québec)


Internet

Vie privée

RDFFav

Google Québec nous prend pour des cons!

Google se cache derrière son ingénu département du markéting pour nous faire accroire n’importe quoi! Je suis désolé, mais depuis le temps et à la lumière des derniers évènements, il faut le dire haut et fort.Google, tout le monde en parle, vie privée, Marie-Josée Lamothe

Marie-Josée Lamothe, de L’Oréal à Google
Marie-Josée Lamothe, de L’Oréal à Google Par Pierre Théroux (Source : Les Affaires)

Google se cache derrière son ingénu département du markéting pour nous faire accroire n’importe quoi! Je ne critique pas Google mais sa capacité, comme on estime la capacité nucléaire d’un état!

Ça fait des lustres que je porte une attention particulière aux informations et données personnelles que je transmets aux géants du Web, en particulier Google. Rien n’est plus facile sur Facebook, il suffit de ne pas s’inscrire. Mais Google pour un webmestre c’est un indispensable. Même si l’ancien DMOZ Open Directory derrière Google faisait la job jusqu’à dernièrement, impossible de passer à côté de Google l’incontournable, ne serait-ce que pour référencer un site Web.

Pourquoi? Parce que l’information s’accumule insidieusement, mais surement. Parce que la croyance populaire n’a aucun voyant pour évaluer le problème. Parce que cette information reste toujours disponible, at vitam aeternam à la merci d’algorithmes de plus en plus puissants. Mais aussi parce que Google vous ment, nous laissant insouciants dans un monde de markéting agressif. Bon, ce n’est pas un véritable mensonge, l’idée est d’employer des gens sans aucune connaissance informatique pour vous dire n’importe quoi!

J’aime Google ; -)

J’aime les services de recherche de Google, bien que son algorithme de recherche, basé sur la popularité (pagerank), vieillisse très mal dans le monde instantané de l’hyperinformation! J’adore aussi la philosophie décontractée et l’image plutôt philanthropique de Google. Mais c’est du markéting! Google qui refait le monde et réinvente la roue à chaque occasion parce qu’il sait encore mieux que quiconque, ce que nous voulons vraiment (et ce n’est que le début). Bon, une frustration d’analyste-programmeur, sans doute, un peu paranoïaque sur les bords! « A fake news » alors qu’il n’y a aucun complot!

Peut être, mais c’est sans compter sur ce qui s’est passé le 19 mars 2017 à l’émission la plus regardée du Québec « Tout le monde en parle ». L’invité, Marie-Josée Lamothe, ancienne présidente de Oréal Canada devenue directrice générale de Google Québec!. C’est une grande dame québécoise sans aucun doute experte en markéting et en stratégies de commercialisation! J’ai beau être con, quelle est son expertise en matière d’informatique, de vie privée, d’information personnelle, de la cryptologie et de la sécurité internet?

Parler à tort et à travers avec la plus grande crédibilité du monde!

Si je n’ai aucun doute sur la compétence de Mme Lamothe en markéting, qui est en quelque sorte une forme d’art (!), elle est complètement dépassée en la matière et elle a osé répondre aux questions délicates de Guy A. sur la vie privée! Elle ne sait pourtant pas gêné de dire qu’elle n’y connaissait rien en fiscalité ni sur les détails de celle de Google pour ne pas répondre aux allégations de fraudes fiscales. Et avec raison!

Si Mme Lamothe s’était abstenue, j’aurais compris et admis sa grande candeur et son respect pour les auditeurs. Mais elle a répondu comme le pion d’une seule et même armée! La pauvre était venue parler d’une très grande nouvelle, l’ ouverture à Montréal du septième pôle de services infonuagiques de Google dans le monde. Question de rassurer les Canadiens sur l’hébergement local des données canadiennes. C’est bien, bonne nouvelle pour le gouvernement, pour les statistiques et pour les emplois. Bonne nouvelle aussi pour les fournisseurs d’hébergement, un fort potentiel d’argent neuf! Mais qu’en est-il de la vie privée, particulière la propriété des données? Et comme si un nuage Google au Canada était canadien! Local = entreprise d’ici dans un monde global! Enfin, ne nous égarons pas, c’est un tout autre débat...

Mme Lamothe a affirmé que Google n’espionnait ni ne compilait d’information sur nous. Que Google ne transmettait aucune information personnelle à un tiers parti. Que Google en était techniquement incapable sans aucune possibilité de vous identifier! Rien de moins. D’une part, c’est absurde et complètement faux. Google a plus d’une fois été sur le ban des accusé et même condamné. Pensez seulement à l’« affaire Snowden » (source « Les gros mensonges de Google et Microsoft » par Dan Schiller, Professeur de sciences de l’information et des bibliothèques à l’université de l’Illinois à Urbana-Champaign.). Ensuite, elle affirme que les autres comme Facebook récoltent une grande quantité d’information alors que Google n’offre que des services. Et YouTube? Et Google+ et Google Map, Google Business?? Heil, Street view! Ce n’est plus de l’incompétence, c’est du lavage de cerveau!

Google est au contraire le plus dangereux, une matière instable. C’est sûr que Facebook et les médias sociaux ne sont pas loin derrière. Mais Google a accès à ce que personne d’autre ne peut même imaginer. Et je ne parle pas de la capacité des autorités à décrypter la plupart des services que vous croyez à tort anonyme sur le Web.

  1. Tout commence sur le Web par un navigateur, le plus populaire au monde, et de loin, c’est ...Google Chrome avec 74.1 % du marché (source: w3schools.com). On peut avoir une barre d’outils Google dans Firefox (15.0 %)! Et un jour, le fournisseur d’accès Internet pourrait même être Google. Et que dire du téléphone intelligent de Google.

  2. Ensuite la recherche, et Google trônent encore avec 67.78% du marché en mars 2016, c’est 4,464,000,000 recherches par jour (ha, Google a perdu des plumes depuis 2015)! Suivi de loin par Yahoo, Bing et Baidu avec respectivement 13,27%, 8,86% et 8,14%. (Source Smart Insights : Search Engine Statistics) Ce n’est pas mêlant, la banque de données et la capacité d’analyse de Google est tellement puissante que je l’utiliser pour corriger l’orthographe d’un mot que mon correcteur spécialisé ne reconnait même pas! Et Google le trouve à chaque maudite fois!

  3. Vous ouvrez finalement une banale page Web dans votre salon. Google n’est plus là enfin! Mais vous avez tout faux! Google est toujours là, vicieusement avec Google Analytic. Je ne suis pas sûr que Mme Lamothe sait que Google peut nous pister de site en site via Google Analytic à notre insu. (C’est exactement la même chose avec les snippets et widgets des Facebook et compagnie.) Elle peut bien nous affirmer le contraire et prétende qu’il s’agit que d’adresse IP, des 0 pis des 1 comme elle le dit. Pour mon gouvernement aussi je suis un numéro, et croyez-moi, il me trouve à chaque fois!

Un simple numéro!
The prisoner - Number 6
S’il faut aujourd’hui un psy, il s’appellera demain Google!

Ce dernier détail est loin d’être négligeable. Imaginez pouvoir suivre « votre numéro » de site en site! Google Analytic est un très bon service (encore davantage pour le département de markéting d’une business mercantile). Rien ne demande plus de ressource que la compilation et l’analyse des fichiers journaux d’un site Web. Google le fait gratuitement et ils capturent et tirent même plus d’information sur le visiteur que le fichier log du serveur! Mais à quel prix! Au fond, vous autorisez le site en question à vous pister alors Google estime que vous l’autorisez aussi!

Pour en finir avec votre numéro. Que-ce que vous voulez que Google fasse de votre nom et de votre prénom ou votre adresse (même si Google a aussi cette information!). Je ne sais pas si ses voitures intelligentes ont un nom, mais mon numéro à moi ne change pas depuis des années (IP fixe)! Il sait que le numéro x fait ça, comme ça, à ce moment, en passant par là, pour finalement aboutir ici, tout ça sur Street View! Tout ça sans s’être identifié une seule fois sur ses nombreux service. Alors là, si en plus vous vous identifiez, il vous connait mieux que personne (Microsoft ne donne pas sa place non plus dans ce domaine...). S’il faut aujourd’hui un psy, il s’appellera demain Google!

Ça me fait penser à notre journal d’intello, le Devoir, qui un jour a exigé aux commentaires de s’identifier, comme si savoir que Ti-coune s’appelait en réalité Joe Blo changeait quoi que ce soit. Comme si l’être humain derrière un commentaire changeait le sens des mots. Il y a d’ailleurs un mot pour ça! Une personnalité publique, un journal local, effectivement, l’intérêt se mesure en audience sonnante! Même mon nom peut avoir un certain sens dans ma communauté! Mais dans le cas d’un parfait inconnu, un simple lecteur, c’est une façon d’accroitre sa valeur marchande avec des données personnelles, sans plus. Sous prétexte de savoir vivre! Alors qu’il est question d’un journal à la candeur morale indiscutable! C’est cela le Web, une mémoire perpétuelle à qui mieux mieux!

Big brother
1984

Vous connaissez sans doute George Orwell, et son roman 1984. Un monde vide, ou Big Brother vous espionne via un téléviseur, unique meuble d’une chambre grise et austère. Tout pour nous faire peur, un fantasme et une phobie épique qui a finalement pris une tout autre tournure. Avec 1984, le soulèvement est une question de temps. On s’organise, on connait le danger, il est clairement identifiable. Il nous limite, nous espionne! Avec Google, c’est carrément l’inverse. On ne le voit pas, on ne le craint pas, on le laisser faire dans l’insouciance et on jubile même de notre exposition publique. Alors qu’il fait exactement la même chose sans pour autant sortir le bâton du pouvoir. C’est cette subtilité qui est en train de nous perdre. Big Brother est bel et bien là, caché derrière cette tonne d’information. Le pouvoir du renseignement comme dirait J. Edgar Hoover. Un jour, il sera trop tard. On vous dira, NON, parce que votre code génétique ne le permet pas. Parce qu’une prédisposition de votre caractère n’est pas adéquate! Parce que vous avez écrit il y a 30 ans... Dans une époque ou un ministre doit falsifier des documents pour obtenir un emploi à ses proches, imaginez qu’on sache tout de vous!

Les Trucsweb

Même je reste tout de même incapable de vous garantir que les informations ne seront pas gardées ailleurs, sur le premier serveur venu... Sur le site des Trucsweb, j’utilise un seul service Google, pour la publicité. Service qui fonctionne étonnamment très bien. Malheureusement, c’est un mal nécessaire, car c’est une énième manière de vous pister. Vous pouvez toute fois vous connecter pour éviter ce désagrément. Par contre, je n’utilise plus les services de Google Analytic depuis des années justement pour vous protéger. La couverture de Google Analytic est beaucoup trop importante et permet de vous pister hors des sentiers battus, de site en site. Je serais même curieux de savoir si des sites du « Deep Dark Web » ont un compteur Google! De toute façon, je ne vends rien, alors Google Analytic est davantage un tas de services inutiles. Alors que l’information pertinente que je recherche est souvent bien cachée tout au fond d’un méandre de complexité en perpétuel changement. Sur le site des Trucsweb, j’utilise plutôt XiTi pour provoquer une coupure dans la chaine d’évènement Google! Je ne suis pas un maniaque de statistique (ni un populiste), alors XiTi me convient parfaitement tout en limitant les dégâts.

Faire une mise en garde aurait suffi, comme je l’indique en bas de chacune des pages du site des Trucsweb depuis des années. Je suis capable de faire la différence entre un département de markéting et l’intelligence artificielle. Et je ne veux surtout pas m’attirer les foudres du plus discret des Big’s Brother ;- ) Mais plus d’un millions de gens ont été leurré dimanche dernier, avec des réponses à des questions non seulement légitime et contemporaine, mais de surcroit, sur le plus grand défit de l’humanité du 21e siècle. Celui de la gestion des informations personnelles et de la vie privée (après la pauvreté et les changements climatiques bien entendu. D’ailleurs, imaginez l’économie d’énergie si Google osait adopter une page à fond noir au lieu d’un page à fond blanc pour son moteur de recherche... ;- )

Conclusion

Le pire dans cette histoire, c’est qu’il faut attendre une émission de divertissement, par des humoristes, pour poser la question. Ce n’est pas Les Affaires (ni le Maclean’s!) qui pose se genre de question. Encore moins les spécialistes en markéting. En fait, les premiers capables de vraiment nous faire prendre conscience du problème sont les ingénieurs de Google! Je n’ai pas les réponses à toutes ces questions, et je crains fort que « l’information » elle même prenne une autre direction. Entre le vrai et le faux, il y a un monde qu’on pas fini de découvrir! La seule chose dont je suis sûr, c’est qu’il faut y voir dès maintenant.

Désolé mais Google is watching you forever!
Si Google veut être respecté, qu’ils cessent de nous prendre pour des cons!

Références
, Analyste programmeurConception oznogco multimédia (http://oznogco.com), Trucsweb
Dernière mise à jour :

Commentaires

8/10 sur 1 revues.
       Visites : 188 - Pages vues : 225
X

Trucsweb.com Connexion

Connexion

X

Trucsweb.com Mot de passe perdu

Connexion

X

Trucsweb.com Conditions générales

Conditions

Responsabilité

La responsabilité des Trucsweb.com ne pourra être engagée en cas de faits indépendants de sa volonté. Les informations mises à disposition sur ce site le sont uniquement à titre purement informatif et ne sauraient constituer en aucun cas un conseil ou une recommandation de quelque nature que ce soit.

Aucun contrôle n'est exercé sur les références et ressources externes, l'utilisateur reconnaît que les Trucsweb.com n'assume aucune responsabilité relative à la mise à disposition de ces ressources, et ne peut être tenue responsable quant à leur contenu.

Droit applicable et juridiction compétente

Les règles en matière de droit, applicables aux contenus et aux transmissions de données sur et autour du site, sont déterminées par la loi canadienne. En cas de litige, n'ayant pu faire l'objet d'un accord à l'amiable, seuls les tribunaux canadien sont compétents.

X

Trucsweb.com Trucsweb

X

Trucsweb.com Glossaire

X

Trucsweb.com Trucsweb

X

Trucsweb.com Trucsweb

Conditions

Aucun message!

Merci.

X
Aucun message!
X

Trucsweb.com Créer un compte

Créer un compte

.
@